Soyons nous même déjà vertueux.

idée
Je suis tout à fait d'accord avec ce manifeste et les idées dégagées, d'avoir une relation plus vertueuse, équitable, juste entre annonceurs/clients et agences de communication ou plus généralement professionnels de la com... Mais il serait bien également, qu'au sein des agences, les relations entre salariés/collaborateurs (termes plus à la mode en ce moment) et chefs d'entreprises/manageurs/supérieurs soient elles-mêmes plus équitables, plus justes, plus vertueuses. Que l'on arrête déjà les "charrettes" à n'en plus finir, avec des heures supplémentaires non déclarées, non rémunérées, dans un total irrespect du code du travail. Et qui sont effectivement souvent la conséquence de la pression du client qui fait que l'agence est prête à accepter n'importe quelles conditions, n'importe quel délai totalement absurde pour ne pas l'offusquer au risque de le perdre. Mais qui sont aussi souvent dû à une mauvaise organisation du travail, avec un "milles feuilles" décisionnaire et un culte du présentéisme bien français qui fait que si l'on ne part pas à 20 heures (minimum) de l'agence, c'est qu'on est pas impliqué, que l'on ne travaille pas... Que les intérêts soient les mêmes pour tous. Quand un effort supplémentaire est demandé pour gagner un nouveau client par exemple, mais que la récompense pécuniaire ne touche que la partie commerciale et non les créatifs... Qu'est-ce qui pourrait alors motiver un créatif à faire des heures supplémentaires, non payées si même à la toute fin, si le client est gagné, il ne touche rien. On ne peut pas exiger des "clients" certaines choses que l'on n'applique pas soit même. Que la première question que l'on pose à un freelance (lorsqu'un agence fait appel à un freelance) soit de baisser son tarif, alors même que son tarif horaire/journalier est déjà plus bas que les tarifs en vigueur, que les responsables d'agence connaissent parfaitement. Et par conséquent, les agences elle-même mettent en compétition les freelances entre eux, avec du toujours moins chères, pour toujours plus de services, flexibilités. Pratiques dénoncées ici par les agences envers les clients !!! Bref, ce ne sont que quelques exemples, et il pourrait y en avoir encore beaucoup d'autres. Il est nécessaire que la relation client/prestataire changent dans le milieu de la com. Mais soyons nous mêmes irréprochables dans nos pratiques.
3+

1 réponse sur « Soyons nous même déjà vertueux. »

Lionel,

Évidemment nous devons tous nous montrer vertueux, non pas parce que nous sommes agences ou annonceurs, mais parce que nous sommes tous des clients qui doivent tenir compte de la réalité de leurs fournisseurs. Les agences sont prestataires des annonceurs mais également les clients ou employeurs de nombreux autres.
Je vous rejoins également sur les charrettes et la pression sur les délais ou les prix, mais les agences qui, le plus souvent les subissent, se les voient en imposés en premier lieu. Il est donc plus facile de changer en commençant par le haut de la chaîne. Si un annonceur impose un délai irréalisable à son agence, celle-ci n’a d’autre choix que de le faire subir à ses équipes et ses fournisseurs (free-lances et autres), au risque comme vous l’avez dit, de perdre son client tant les relations peuvent parfois être éphémères entre agences et annonceurs.
Loin de moi l’idée de penser que toutes les agences sont irréprochables, ni qu’il n’y a pas d’annonceurs vertueux, les dérives existent des deux côtés. La RSE d’une entreprise s’applique également à ses salariés et ses fournisseurs, mais c’est souvent la partie que l’on oublie.
L’UCC Grand Sud, entre autres, c’est engagé dans cette démarche dans la charte Agence Active et Responsable qui traite notamment des horaires, du management, mais aussi de la responsabilité envers ses fournisseurs.

Personne n’est parfait et ne le sera jamais, mais si nous définissons un cadre de travail responsable et vertueux, nous pouvons améliorer les conditions de travail de toute une filière. C’est l’objectif de #LaComSeManifeste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *